L'AFFAIRE LUMUMBA

Chers lecteurs,
Moïse Tshombe et le gouvernement de l’État Indépendant du Katanga de l'époque n’avaient aucun intérêt à voir Patrice Lumumba assassiné, ni même décédé de mort naturelle d’ailleurs, car un Patrice Lumumba vivant était une garantie, un gage, pour la longévité de l’État Indépendant du Katanga. Il est grand temps de réhabiliter complètement Mr. Moïse Tshombe, car il est innocent de l’assassinat de Patrice Lumumba. Moïse Tshombe n’a absolument aucune responsabilité, d’aucune sorte, dans cet assassinat.

La mort, l’élimination physique de Lumumba a été décidée et exécutée par d’autres. Par ceux qui ont décidé d’envoyer au Katanga l’avion dans lequel se trouvait le prisonnier ‘‘Lumumba’’; car pour eux, il était intéressant de faire d’une pierre deux coups : se débarrasser de Lumumba et gêner en même temps le Katanga indépendant en le faisant suspecter du fait que, soi-disant, l’assassinat de Lumumba se serait produit sur son territoire, ce qui nuirait au Katanga sur le plan international et devrait, d’après leurs calculs machiavéliques, favoriser par la suite son retour au sein du Congo unitaire. Moïse Tshombe n’est pas impliqué dans cet assassinat et, jusqu’à ce jour, jamais la moindre preuve de son éventuelle implication n’a pu être apportée.

Enfin, les américains, par la CIA – la super Agence de Renseignement des U.S.A qui dit savoir toujours tout, partout dans le monde – n’ont jamais attribué la mort de Lumumba à Moïse Tshombe. Même les documents déclassés – c’est à dire ouverts maintenant à tout le monde – de la célèbre CIA ne portent aucune trace du nom de Tshombe dans l’assassinat de Lumumba. Aucune publication américaine sur le Congo ne cite nommément Moïse Tshombe à ce sujet, aucune ! Par contre, dans ces mêmes passionnantes archives U.S. de la CIA on découvre qu’en Août 1960, la CIA fonda le projet ‘‘Wizard’’, concernant la politique au Congo et des documents U.S. attestent que les mois suivants la CIA a travaillé avec sept hommes congolais occupant des places importantes, et qu’elle a fait des paiements à ces sept personnages, nommément citées:
Joseph Kasavubu (Président) Mobutu (Chef de l’Armée) Justin Bomboko (Ministre des Affaires Etrangères) Joseph Iléo (Président du Sénat) Cyrille Adoula (Premier Ministre) Albert Ndele Victor Nendaka (chef de la Sûreté à Léopoldville) Ceci a également été confirmé dans un article paru en juillet 2002 dans le ‘‘Washington Post’’, article qui faisait référence aux archives américaines déclassées Chers lecteurs, voyons maintenant ensemble la vérité sortant de la bouche de Moïse Tshombe lui-même, car à l’époque, le journaliste belge, Pierre Davister, qui était anti-Tshombe et un homme de paille du gouvernement Mobutu, avait pourtant – en janvier 1964 – écrit un article dans le périodique belge ‘‘Pourquoi pas ?’’. Sur la couverture de cette parution, 54ème année, n°2357 du vendredi 13 janvier 1964, figure un grand portrait de Lumumba avec en dessous le gros titre suivant : « Tshombe nous révèle comment est mort Lumumba ». Cette édition de ‘‘Pourquoi pas ?’’ (portant aujourd'hui le nom Le Vif Express), contenant ce premier article écrit par Davister, sur la base d’une interview accordée par Moïse Tshombe à Madrid avait été supprimée par le gouvernement belge, ceci sur l’insistance du gouvernement congolais, et ce, immédiatement après sa parution. Tous les exemplaires ont été enlevés des kiosques, raison pour laquelle très peu de copies de cette édition ont circulé. Le périodique ‘‘Pourquoi pas ?’’ avait d’ailleurs, à la fin de la publication de cette première interview, promis un deuxième article sur le sujet, avec comme titre : Notre prochain article: la réponse à la question qu'on se pose depuis 3 ans : "Que sont devenus les corps ?". Mais ce deuxième article n’est jamais paru.

Voici à portée de votre connaissance et pour lecture une copie de cet article censuré qui paru dans ce magazine belge le 13 janvier 1964. L'auteur est encore en possession d'un original de ce magazine, et si Vous désirez connaître toute la vérité sur la mort de Lumumba, téléchargez alors l'ouvrage de l'auteur " Moise Tshombe, visionnaire assassiné " et lisez-y le chapitre 13 "Moïse Tshombe, l'homme qui n'a pas tué Lumumba ". Bonne lecture et bonne découverte de la stricte vérité au sujet des circonstances de la mort de Patrice Lumumba.